Il s'agit de mutualiser les moyens et de faire des économies d'échelle. En attendant la décision du préfet,Paul Quilès se désole du décalage entre la loi et la réalité. Si le plan est validé, le nouveau schéma prendra effet le1er janvier 2017.Dans les couloirs de l'Assemblée, l'affaire continue d'alimenter les débats. 1 500 noms à retrouver, le gouvernementaffirme ne pas partir de zéro. Le Panama, comme les journalistes à l'origine de l'enquête refusent de communiquer cesnoms. "L'État a trois moyens pour récupérer les informations. Lacoste Femme Pas Cher
D'une part demander aux banques, d'autre part demander àd'autres administrations fiscales. On sait que le Royaume-Uni, que le Canada, que l'Allemagne disposent d'informations.Et puis enfin, utiliser ses propres fichiers", explique Christian Chavagneux, éditorialiste à Alternatives Economiques.Bercy doit lutter conte les fraudes fiscales avec 10% des postes supprimés ces dernières années. Aujourd'hui encore,faire de l'évasion fiscale dans d'autres pays restés plus discrets que le Panama, et trouver de nouveaux montagesfinanciers reste possible pour les fraudeurs Les experts estiment que le projet est surdimensionné. Ségolène Royal a donc demandé l'arrêt des expulsions. De quoirelancer les oppositions. Lacoste Homme Pas Cher Agriculteur depuis cinq générations, Sylvain Fresneau et sa famille sont désormaisexpulsables. Ses terres sont au coeur du futur aéroport Notre-Dame-des-Landes.Un projet surdimensionné selon lui. "Les experts ont bien exprimé que le dossier était inapproprié sur une surface commeNotre-Dame, c'est pas du tout adapté", explique l'agriculteur.Un projet surdimensionné confirme le rapport. Avec ses deux pistes d'atterrissage et 1600 hectares d'infrastructures quis'étalent dans le bocage. Si les experts valident l'utilité économique du projet, ils proposent de ne garder qu'une seulepiste et de réduire d'un tiers l'emprise initiale. Doudoune Lacoste Pas Cher
Les opposants se sentent confortés dans leur combat. Loin derapprocher les avis, ce dernier rapport fige les positions des pro et anti aéroport. Chacun pourra y puiser des argumentsen vue du référendum du 26 juin prochain.Le président du conseil d'administration de McDonald's va quitter ses fonctions, après plus de 25 ans au sein du géant dela fast-food dont douze aux commandes de l'instance.Andrew McKenna, 86 ans, a décidé de ne pas soumettre son nom lors de l'élection des membres du conseil d'administrationprévue pendant l'AG le 26 mai, indique McDonald's dans un communiqué.Son successeur sera élu le 26 mai, est-il précisé.M.